LA NEBULEUSE


 

C’est en 1961 que l’astronome Paul Otto Hesse réussit à établir l’existence d’une gigantesque nébuleuse à proximité du système des Pléiades, à environ 400 années-lumière de la Terre. Cette nébuleuse se trouve très précisément situé sur la trajectoire de l’orbite présumée de notre système solaire autour d’Alcyone, c’est-à-dire autour de notre Soleil central. Environ tous les 12.000 ans, notre système solaire est obligé de retraverser cette nébuleuse, qui est constituée essentiellement de photons, c’est-à-dire de particules d’énergie lumineuse. Leurs travaux les amenèrent à la conclusion que le Soleil était sur le point de refranchir cette barrière électromagnétique une nouvelle fois. Selon l’astrophysicien Gregg Braden, la paroi de la Ceinture est composée d’une « Zone Nulle » correspondant au fameux « Point Zéro » de la résonance de Schumann, c’est-à-dire à un seuil où les particules de matière et d’antimatière s’annulent. Notre planète et notre système solaire seraient actuellement sur le point de pénétrer dans cette Zone Nulle, ce qui annihilerait alors tous nos champs magnétiques et électriques. L’effet annexe serait la modification de nos états de conscience en rapport avec la distorsion du temps et de l’espace. Tous les secrets cachés de notre subconscient, de notre inconscient, de notre mémoire individuelle et collective risquent d’être bientôt restitués à notre conscient droit pour y subir une transmutation. Parallèlement, nos refoulements et nos prédispositions aux troubles physiques ou psychologiques seront également propulsés vers la surface, c’est-à-dire vers la conscience. La plupart des gens sentiront bientôt intérieurement le besoin de se transformer, L’entrée prochaine de la Terre dans la Ceinture de Photons se traduira donc pour commencer par une expérience d’ordre spirituel qui dépendra du niveau vibratoire de chacun. Si notre niveau d’évolution est suffisant, un grand saut s’effectuera dans notre conscience, et nous pourrons accéder et nous adapter à des fréquences beaucoup plus élevées. Par contre, si nous entretenons toujours des dispositions négatives et persistons dans nos comportements égoïstes, notre taux vibratoire demeurera bas et nous aurons peine à survivre à l’incompatibilité de notre fréquence avec celle de notre nouvel environnement.

 

http://www.sosplanete.net/braden1.php

 

Extrait de "La lettre du mois" de Danielle SEMELLE

A télécharger ci-dessous :

La lettre du mois de mai.doc
Document Microsoft Word 435.0 KB