SONIA BARKALLAH

 Journaliste, Productrice, Scénariste,

et organisatrice des

Premières Rencontres Internationales sur les

Expériences de Mort Imminente (N.D.E)

le 17 juin 2006 à MARTIGUES

 

Synopsis

 

Trente années se sont écoulées depuis que le Dr Raymond Moody a recueilli les premiers témoignages de ceux qui ont frôlé la mort. Ils sont des millions à travers le monde à nous raconter la même histoire troublante, comme la sensation de se détacher de son corps, assister à sa propre réanimation, entendre les chirurgiens parler entre eux, puis traverser un tunnel au bout duquel se trouve une extraordinaire lumière. Cette expérience a bouleversé leur vie, au point qu’ils ne craignent plus la mort.

Longtemps considéré comme obscur et assujetti aux railleries, le phénomène intéresse aujourd’hui de nombreux scientifiques, qui s’interrogent : Comment ces personnes ont-elles pu percevoir et mémoriser des scènes de leur réanimation alors qu’elles étaient inconscientes, dans le coma et parfois déclarées morte cliniquement ?

Ils sont Cardiologues, Neurologues, Anesthésistes-Réanimateurs, Médecins ou Psychologues, certains conduisent une étude, d’autres ont vécu eux-mêmes une expérience de mort imminente. Ils témoignent sans complexe pour lever un tabou qui se révèle être une mine de connaissance pour la science et pour l’Homme. Le colloque sur les EMI organisé en juin 2006 à Martigues a permis de franchir un nouveau pas. Pour la première fois en France, deux centres hospitaliers ont débuté une recherche.

Une nouvelle page de l’histoire des sciences s’écrit depuis une dizaine d’années suite à de nombreuses études menées à l’étranger et qui abandonnent définitivement l’hypothèse de l’hallucination pour s’orienter vers une possible délocalisation de notre conscience : l’ombre d’un nouveau paradigme se profile.

Vous pouvez commander ce film par mail ou à l'adresse ci-dessous :

 

S17 PRODUCTION

BP 10089

                  13133 Berre L’etang Cedex

                                                Tel : 04.42.74.13.16

 

                          contact@s17production.com

 

Description de la NDE

 

Une NDE, de l’anglais "Near Death Experience", ou EMI, "Expérience de Mort Imminente", est une expérience vécue par un nombre important de personnes dans des circonstances particulières : lors d’une opération, d’une maladie, d’un accident, mais aussi en état de relaxation profonde, de méditation, au cours d’un orgasme.

Un sondage Gallup, aux Etats-Unis, a évalué à 8% de la population le nombre d’individus ayant fait une telle expérience.

La personne expérimentant une NDE passe par plusieurs étapes :

1. Elle ressent un sentiment de bien-être intense, quelles que soient les circonstances de l’expérience.

2. Elle se retrouve "flottant" au-dessus de son corps. Elle perçoit ce corps, le regardant de haut, ainsi que tout ce qui l’entoure, par exemple le chirurgien, les infirmières, le bloc opératoire, si l’événement se produit en salle d’opération.

3. Elle peut se déplacer instantanément à la vitesse de la pensée, traversant les murs, ou se retrouvant en un clin d’œil dans un autre endroit (en pensant à ses parents par exemple).

4. Elle est emportée à grande vitesse dans une sorte de tunnel.

5. Au bout de ce tunnel, elle aperçoit un point lumineux, extrêmement brillant, sans être éblouissant, qui l’attire irrésistiblement.

6. Elle pénètre dans cette Lumière dans laquelle elle ressent une joie incommensurable et un amour totalement inconditionnel. Elle a la certitude d’être "de retour à la maison". Elle rencontre souvent alors un "Etre de Lumière", qu’elle identifie selon ses propres croyances (Jésus, Bouddha, Ange Gardien, Guide, etc...). Cet être va l’accompagner pour la suite de l’expérience.

7. Elle rencontre des proches décédés, peut voir de magnifiques paysages, entendre une musique merveilleuse, avec des couleurs et des sons différents de ceux de la terre. Certains visitent également une cité de lumière. Elle a le sentiment de tout comprendre, d’avoir une connaissance absolue. Son expérience lui semble plus réelle que la réalité terrestre.

8. Elle fait une "revue de vie", c’est-à-dire qu’elle voit sa vie défiler et peut ainsi mesurer l’impact de ses actes sur elle-même ainsi que sur autrui. Il n’y a pas de jugement ou de condamnation, simplement une constatation objective de tout ce qui s’est produit au cours de sa vie, avec ses conséquences. L’Etre de Lumière qui l’accompagne fait alors preuve d’un amour total et aussi d’un certain humour par rapport à tout ce vécu.

9. Elle voit des images de son avenir sur terre et de l’avenir de l’humanité.

10. Elle atteint une limite qu’elle ne peut franchir (barrière, rivière, etc.) et on lui indique qu’au-delà de cette limite, elle ne pourra plus revenir dans son corps.

11. On lui demande de choisir : rester ou retourner dans son corps, en lui indiquant les conséquences de son choix, par exemple la responsabilité envers des enfants petits, le chagrin d’un conjoint, de parents, si elle choisit de rester. Par ailleurs, il semble que certains n’aient pas le choix et soient renvoyés brutalement dans leur corps.

12. Le retour dans le corps se fait souvent par la tête, ou la poitrine. Beaucoup racontent combien cela leur a été difficile et parlent d’avoir eu l’impression de rentrer dans une combinaison trop étroite pour eux. Ils retrouvent alors la souffrance et s’en prennent souvent avec violence à ceux qui les ont réanimés : "Pourquoi m’avez-vous fait revenir, j’étais si bien !!!"

Précisons cependant que toutes ces phases de l’expérience ne sont pas vécues par toutes les personnes et souvent dans un certain désordre par rapport à ce qui a été dit plus haut. La grande majorité des expériences répertoriées s’arrêtent au point 5 ci-dessus. De plus, tout ceci est très schématique et les différents récits diffèrent passablement.

On appelle "expérienceurs" les personnes qui ont vécu une NDE. Ce nom barbare vient de l’anglais "experiencer". On dit aussi "témoins", tout simplement.

La plupart de ces "expérienceurs" n’en parleront jamais ou seulement des années plus tard, par peur d’être pris pour des fous. Aujourd’hui encore il est très difficile de recueillir des témoignages, malgré la publicité faite autour de ces expériences, tant les craintes sont grandes.

Article du site « Notre expérience"

Nouveau site de Sonia BARKALLAH

www.notre-experience.net