Médium :

Hélène SECONDE


Conférence : Christophe JACOB

"L'intuition"


L'intuition est un mode de connaissance, de pensée ou jugement perçu comme immédiat (au sens direct). C'est une faculté de l'esprit. Le terme intuition désigne également une pensée résultant de l'action de cette faculté. Le domaine de l'intuition est large : il concerne aussi bien la connaissance à proprement dite  (représentation du monde) que les sentiments (sur les choses) ou les motivations (agir). Le mot provient du latin "intuitio" désignant un regard intérieur, de "tueor" regarder.

L'intuition semble être immédiate du fait qu'elle paraît opérer sans user de la raison ni de la pensée verbale et est généralement perçue comme inconsciente. Seule sa conclusion est alors disponible à l'attention consciente. L’intuition n'opérerait ainsi pas par raisonnement.

De plus l'intuition prend souvent la forme d'un sentiment d'évidence quant à la vérité ou la fausseté d'une proposition dont l'assurance est d'autant plus remarquable qu'il est souvent difficile d'en justifier la pertinence. On aura par exemple l'intuition que telle idée ou action, tel sentiment, est juste sans savoir pourquoi.

Les intuitions pourraient être des sortes de synthèses d'information que nous mémorisons et et de perceptions que nous n'avons pas conscience d'enregistrer. Ces synthèses s'effectueraient préférentiellement dans le cerveau droit réputé plus apte au fonctionnement empirique, tandis que le cerveau gauche (siège du langage) travaillerait selon un mode sensiblement plus logique et rationnel. On trouve dans l'histoire des sciences de nombreux exemples de découvertes apparemment surgies de nulle part. e type d'intuition semble résulter d'un travail non conscient de l'esprit.

Pour PLATON, l'intuition est la saisie immédiate de la vérité de l'idée par l'âme indépendamment du corps.

Au contraire pour EPICURE, l'intuition est la saisie immédiate de la réalité du monde par le corps indépendamment de l'âme.

Pour KANT, il faut distinguer intuition empirique et intuition pure : l'intuition empirique est relative au contenu de la sensation. L'intuition pure, quant à elle, est relative à la sensibilité.


C. Gustave JUNG, dans sa théorie des types indique que l'intuition fat partie des grandes dimensions psychologiques. La théorie des types psychologiques de JUNG repose sur la notion de préférence entre deux polarités. Pour ce qui concerne la dimension perception - comment nous percevons les choses - certains sont de type intuition, d'autres sont de type sensation (5 sens).  L'intuition représente donc une des polarités de notre mode de perception.

Pour Arthur KOESTLER, physicien et écrivain, le déclic créateur est liè à un processus psychologique de régression, à une levée des contrôles intellectuels , à un glissement vers un équilibre mental plus primitif, une sorte de débranchement des connexions habituelles.


Intuitionnisme psychologique sur lequel s'appuie une partie de la parapsychologie :


Théorie d’après laquelle l'esprit peut percevoir directement les objets extérieurs (voyance). C'est l'impression de sentir les choses indépendamment du temps telle une prémonition de l'avenir ou sans contact médiatisé physiquement (télépathie).

On attribue à l'intuition des pouvoirs prédictifs. Toute intuition n'est pas évidente pour tout le monde tant qu'elle n'est pas partagée.


Source : Wikipédia.org