Conférence et médiumnité :

Véronique du BOIS

"la psychométrie"

La psychométrie est le don de connaître l’histoire d’un objet en ayant un contact direct avec celui-ci.
Certains médiums sont capables, en posant les mains sur un objet de ressentir l’environnement passé.
Par exemple, il est possible de voir ou d’entendre ce qui s’est produit lors de la fabrication d’une poterie.
A priori, ce don fonctionne sur n’importe quel objet. Vieux ou neuf.

Chaque élément enregistre son environnement lorsque celui-ci est placé à un endroit pendant une longue durée. Il est ainsi possible pour un médium de lire ces informations. Le problème c’est qu’il est difficile de faire une recherche approfondie. Il est impossible de localiser précisément un événement parmi d’autres.
Ce n’est que du ressenti mais l’avantage provient de l’énergie produite par les émotions. Un objet présent sur le lieu d’un meurtre gardera ce dernier en priorité.

La méthode est appréciable puisqu’elle n’implique quasiment aucun risque. Il ne s’agit que d’un transfert d’information.
Le problème de l’ancien concerne l’accumulation. Ces objets enregistrent la vie et le mouvement à travers des siècles. Le principal danger vient du médium qui n’est pas forcément préparé psychologiquement. Certaines scènes sont parfois choquantes ou déstabilisantes.
Un autre danger concerne les transferts d’énergies négatives. Elles sont parfois présentes sur les objets. Mais étant sans conscience, ils ne diffusent de leur énergie qu’une émanation. Il est possible d’éviter les interférences en se protégeant un minimum.
Les émotions fortes et les sentiments profonds génèrent des énergies qui imprègnent les lieux avec tous ce qu’ils contiennent.La psychométrie peut se développer avec un entraînement régulier. En commençant sur des objets simples qui ne sollicitent pas le don à 100%. Il faut travailler de manière progressive.La psychométrie peut se développer avec un entraînement régulier. En commençant sur des objets simples qui ne sollicitent pas le don à 100%. Il faut travailler de manière progressive.

Comment apprendre à pratiquer la Psychométrie ?

La technique est assez simple en elle-même, l’important étant l’entraînement régulier. Si certains ont la possibilité de s’entraîner avec un objet ancien authentique, c’est l’idéal, sinon une photo d’objet (ou de monument) convient aussi, même si elle ne « parlera » peut être pas aussi bien, il suffit à ce moment là de poser la main à plat sur la photo, pour le reste, la technique est la même.
1-Si c’est un objet, il faut le tenir le dans la main (tester les deux mains, car l’une est souvent plus réceptive que l’autre)

2- Fermer les yeux, essayer de faire le vide dans son esprit, ne pas retenir les pensées parasites qui pourraient survenir. N’essayer surtout pas de les chasser, elles s’incrusteraient encore plus, laisser simplement passer, regarder passer avec indifférence.

3- Lorsque plus aucune pensée ne vient perturber l’esprit, il faut se concentrer sur l’objet, sentir cet objet dans la main, prendre contact avec lui comme s’il s’agissait d’un être cher.

4- Lorsque le contact sera établi, il sera possible de le sentir sous forme de picotements ou une sensation de chaud ou de froid. Parfois, si l’objet en question est fortement chargé vibratoirement, il est possible de ressentir une douleur dans la main pouvant irradier jusque dans le bras. Il se peut que des images apparaissent directement et des sons sans passer par le stade de sensations dans la main.

5- Regarder ces images et écouter ces sons (parfois c’est une voix qui se manifeste)

6- La durée de la séance peut varier en fonction de ce que l’objet a à dire, ou en fonction de la capacité du médium à maintenir le contact avec lui.

7- Si l’on rencontre des difficultés de concentration, ce qui est fréquent au début, ou si l’on a des problèmes de « réception », on peut s’aider en tenant un cristal dans l’autre main (un cristal de roche ou quartz cristal uniquement, pas d’autres pierres) tout en faisant la séance. Le cristal aidera à la concentration et à la clarification de l’esprit.

Développer sa vision et son ouie psychique

Voici quelque exercice afin de développer ses sens psychiques avec en premier un premier exercice pour travailler le vide mental

Vide mental :

Prendre le temps de se poser et de se détendre un moment puis dans un premier temps laisser ses pensées aller et venir. Puis quand vous êtes prêt essayer de garder la même pensée en tête pendant au moins 10 min
Ca à l’air facile comme ça mais en pratique ça l’est beaucoup moins…

La deuxième parti de l’exercice consiste à faire le vide en soit. C’est à dire ne penser à rien, ne rien visualiser et essayer de ne rien entendre. Au début un certain nombre de « vision » et d’idée vous viendrons à l’esprit. Il faudra alors les rejeter rapidement pour qu’elles ne s’installent pas. Le but était de rester avec un « écran noir » et une tête vide pendant au moins 10 min.

La vision :

La vision va se travailler sur le même principe. Toujours dans le même état de détente commencer à visualiser un objet (les yeux fermés c’est souvent plus facile) avec ses formes, ses couleurs et essayer de le garder comme ça pendant 10 min. Vous pouvez aussi le faire bouger afin de rendre les 10 min un peu moins longues. Faites bien attention de ne pas dévier dans votre vision et de garder toujours la même.

L’ouie :

Toujours même type d’exercice, mais cette fois ci avec le son. Le but étant d’« entendre » pendant 10min un son particulier (par exemple un instrument de musique). Vous comprendrez donc si je vous dis qu’il est nécessaire d’être dans un endroit calme avec peu de bruit.

Voilà une fois que vous aurez fait tout ceci, la claire voyance et la clair audience vous seront beaucoup plus facile

 

Source : neoconscienceblog